Déco-récup' & tuto : calendrier bambou japonisant

 Dans ma "to-do list",

j'avais annoncé le débrief de créas 2012...

Alors c'est parti ;-)

(Peut-être un petit goût de réchauffé

si vous vous baladez parfois

dans l'espace "Communauté" de Marie-Claire Idées...)

Vous avez peut-être chez vous

un ancien calendrier de type "kakemono"

offert par un restaurant chinois, une pharmacie, etc...

en lattes de bambou...

avec un paragraphe publicitaire disgracieux....

mais avec une jolie illustration.

Je vous propose d'en faire quelque chose !

Je suis partie de ce calendrier 1993 :

kakemono, calendrier, récup'

Déjà découpé, oui...

Parfois on ne pense pas à prendre la photo "avant"... avant !

LOL

L'illustration est jolie...

Les baguettes, le ruban, la publicité, non...

- Et je me fiche un peu de savoir que le 1er avril 1993 tombait un jeudi...

Ha, vous aussi ?! Ca tombe bien ^^ -

Première étape : découpe de la partie "encombrante"

en prenant soin de conserver suffisamment de lattes

pour l'esthétique et le raccordement futur de la baguette du bas...

à adapter en fonction de votre calendrier.

Ici j'en ai finalement conservé 6, dont 3 seront rabattues vers l'arrière.

Deuxième étape : récupérer la baguette du bas.

Attention aux doigts,

j'ai dû utiliser un cutter pour bien débarrasser

le creux de la baguette

(ancienne colle, restes de bambous).

Troisième étape : peinture des baguettes, en blanc ici,

et également du contour du kakemono

car les lattes étaient un peu jaunies par le temps.

2 couches !

On peut poser le masking tape de son choix

sur les côtés pour cacher un tissage abîmé et irrégulier...

et même sans raison valable, c'est permis !

;-)

 

kakemonoavtaps.jpg

(Masking Tape de chez Lovely Tape)

Quatrième étape : un ruban pour accrocher

et des perles japonaises pour la déco !

Délicatement pour ne pas fendre le bois, on perce deux petits trous dans la baguette du bas, puis avec le même ruban que ci-dessus, on accroche deux jolies perles japonisantes. Avant de coller la baguette au kakemono, on s'assure que l'image sera bien centrée verticalement, au besoin raccourcir encore le kakemono.

DSC02729.JPG

(Perles Märchen Art achetées chez Tokyu Hands Osaka)

Et voilà :

kakemono, calendrier, récup'

Un peu plus de fun ?

Majicub' m'avait offert des petits poissons de sa fabrication,

j'en ai utilisé un qui est bien assorti à l'ensemble. 

DSC02733.JPG

DSC02732.JPG

  Ce petit poisson passe à l'arrière du Kakemono en une seconde,

si l'on veut revenir à du plus classique.

Mes kokeshis semblent apprécier le nouveau décor :

DSC02731.JPG

Si vous vous lancez dans la déco-récup' de kakemono,

je me ferai un plaisir de relayer vos notes !!!

A très bientôt !

Commentaires

  • Tu t'es bien amusée dis donc :) Et pour la récup' du calendrier et pour la note bloguesque !
    Bon, moi ce genre de calendrier finit direct dans la poubelle, la prochaine fois je penserai à toi ;-)

  • rrroooo tu t'amuses bien effectivement !! !superbe recup !! !!bravo !! !bisous doux

  • Bravo pour cette super déco!

  • Astucieux et bien joli; le petit poisson amovible est excellent :)

  • très joli... je ne soupçonnais pas qu'on puise faire un aussi sympathique truc avec ces moches calendriers ;-)

  • Oh je suis verte de ne pas avoir de vieux kakemono à relooker via ta méthode...
    Et le petit poisson de Majicub' n'attendait que cette illustration pour frétiller ! Bises,

  • Je n'aurais jamais soupçonné qu'on pouvait donner une seconde vie à ces calendriers !!! Incroyable !!! Bravo pour la customisation :)
    Douce nuit

  • Ca change tout !!! Et merci pour le petit poisson ! (pile dans le ton, on dirait vraiment qu'il sort de l'eau !)

  • C'est sûr que cela change tout. C'est très réussi et a vraiment de l'allure, du beau travail ! XXXOOOOO

  • Moui, enfin j'espère que t'as gardé l'adresse du resto, parce que moi, j'en ai jamais eu avec de si jolis dessins!!
    J'aime ta dernière photo!

  • Super ce petit relooking , j'adore le petit poisson de Majicub' , bises et bonne semaine NATHE

Les commentaires sont fermés.